Vous ne l’ignorez plus : l’estimation immobilière est une phase cruciale de tout projet de vente. C’est elle qui vous permet de fixer le bon prix, celui qui correspond à la fois aux réalités du marché et aux possibilités financières des acquéreurs potentiels.

Le problème, c’est de savoir comment faire cette estimation. Ou plutôt : comment faire une bonne estimation. Car celle-ci sera le socle qui vous aidera à déterminer le bon prix.

L’idée, c’est donc de démarrer avec des informations concrètes et objectives. Pour cela, rien de mieux que le prix au mètre carré : c’est le base d’une estimation réussie. Mais comment connaître les valeurs de référence dans votre zone ? Où chercher le prix du m2 ? Et est-ce suffisant pour fixer un prix juste ? C’est ce que nous allons voir tout de suite.

Les critères d’une estimation immobilière de qualité

Evaluer un bien immobilier en revient à s’appuyer sur deux types de critères : objectifs et subjectifs.

Les critères objectifs

Ce sont les critères du marché, ceux qui ne dépendent pas de vous. Votre logement (maison ou appartement) possède une certaine valeur sur le marché, fixée en fonction de plusieurs facteurs. C’est cet ensemble de facteurs qui détermine le prix du m2, donc la valeur de votre bien immobilier.

Quels sont ces facteurs ?

  • La surface habitable. Quand on parle de prix du m2 , on lie mécaniquement une valeur à chaque mètre carré. Par exemple : 1 500 euros du mètre carré pour un appartement de 60 m2 égale : 90 000 euros. Sauf que, bien sûr, les choses ne sont pas aussi simples, puisque le prix au mètre carré diminue à mesure que la taille du bien augmente.
  • L’emplacement géographique. Un bien situé sur le boulevard du roi René à Angers n’a pas la même valeur qu’un autre installé sur une petite commune . C’est là aussi un critère qui influe directement sur le prix du m2 .
  • Les caractéristiques du bien. Maison ou appartement, à l’étage ou en rez-de-chaussée, de plain-pied ou avec un niveau, neuf ou ancien, existence d’un terrain ou d’un balcon, d’une cave ou d’un garage… Les caractéristiques sont globales et impactent la valeur du bien, au-delà du prix au mètre carré.

Les critères subjectifs

Ce sont les critères personnalisés, ceux qui déterminent votre rapport à votre propre bien immobilier. Par exemple, vous considérez que la cuisine ouverte est un véritable atout, ou que l’accès au jardin par la chambre parentale est un gros « plus ».

Ces critères n’ont plus rien à voir avec le prix du m2 s. Mais ils peuvent influer sur la perception qu’ont les acheteurs de votre bien. Il est donc important de les prendre en compte.

Vous l’aurez compris : même si cela ne suffit pas, il est essentiel de partir du prix du m2 en guise de base de travail pour fixer votre prix.

Comment connaître le prix du m2 à Angers ?

Il faut voir le prix du mètre carré comme un indice de référence qui reflète la tendance générale du marché local dans une période donnée. Le prix du m2 , c’est la valeur d’un bien immobilier à un instant T dans le même secteur, en fonction des critères indiqués plus haut.

Pour connaître cet indice de référence, vous pouvez consulter les cartes des prix sur des portails web dédiés. Mais les fourchettes proposées sur ces plateformes sont souvent trop approximatives, parce qu’elles couvrent de larges zones sans prendre en compte les fortes disparités des prix. Par exemple, si l’on dit que le prix du m2 est égal à 2 000 euros, cela n’est qu’une moyenne assez vague : certains biens vaudront moins de 700 euros du mètre carré, d’autres plus de 4 000 euros.

Afin de pouvoir bénéficier d’une estimation claire , précise et qui vous permettra de mieux vous projeter pour votre future acquisition, nous vous conseillons de cliquez sur ce lien