Vendre sa propriété… ou la louer pendant quelques années avant de passer à l’acte ? Cette question, de nombreux propriétaires se la posent au moment où ils décident de mettre leur résidence principale sur le marché. Certes, la vente immobilière est généralement la solution la plus simple et la plus évidente. Mais il faut savoir que la mise en location revêt aussi nombre d’avantages, notamment lorsque la période n’est pas propice à une transaction réussie. Alors, faut-il vendre ou mettre en location ? Nous allons voir tout de suite les bons et les mauvais côtés de chaque solution.

Vendre ou mettre en location : les avantages d’une cession

Entre vendre ou mettre en location, vous estimez que la première option est plus pertinente. Comme vous pouvez vous en doutez, la prudence est de rigueur pour mener à bien une telle opération. Certes, vous pourrez utiliser le fruit de la vente pour acheter (quasi-)comptant un nouveau logement. Mais la complexité du projet dépend aussi de votre agenda, à savoir du fait que vous souhaitez vendre avant d’acheter ou inversement.

Lorsque la vente précède l’acquisition

C’est dans cet ordre que procèdent la plupart des propriétaires qui effectuent une double transaction. Cette option assure une certaine sérénité d’esprit puisque les délais de vente sont moins pesants. De plus, vous aurez un ordre d’idée de votre budget d’achat une fois le compromis de vente signé.

Le seul bémol, c’est que vous risquez de passer à côté de belles opportunités. De plus, vous aurez à gérer les contraintes liées à la période transitoire entre l’achèvement de la vente et l’acquisition d’une nouvelle résidence. Ajoutez à cela les frais engendrés par un double déménagement. Ceci étant, l’option présente quand même plus d’avantages que d’inconvénients. Et si vous vous demandez s’il faut vendre ou mettre en location à Angers, avec une préférence pour la première solution, c’est sans doute dans cette direction que vous irez.

Lorsque l’acquisition est effectuée en premier lieu

En adoptant cette solution, vous vous épargnez les difficultés liées à la phase transitoire. En l’occurrence, vous n’aurez pas redevenir locataires pour une période donnée. De plus, vous n’aurez pas à déménager deux fois. Par ailleurs, vous êtes maître de votre agenda, ce qui vous permet de multiplier les visites pour ne pas rater de belles opportunités.

Cependant, un tel processus peut être stressant, notamment quant au respect des délais de vente. D’où l’importance de bien connaître le marché local et le contexte économique global. Vous devez également acheter au bon moment, c’est-à-dire pendant le délai de réalisation de la transaction. Vous pouvez aussi choisir de souscrire un prêt relais de manière à acheter sans vous soucier de vendre tout de suite, puis le rembourser dans l’année ou les deux ans qui suivent grâce au fruit de la cession.

Voici ce qu’il en est pour la vente. Mais dans la question : vendre ou mettre en location ? Il y a aussi la possibilité de louer. Voyons de quoi il s’agit exactement.

Vendre ou mettre en location : l’intérêt de devenir bailleur

Plusieurs raisons peuvent amener un propriétaire à se poser la question de savoir s’il faut vendre ou mettre en location. La mise en location peut être envisagée en particulier lorsque la vente immobilière n’aboutit pas. Ce blocage peut être dû à une mauvaise période : prix élevés, taux d’intérêt trop hauts, pouvoir d’achat des ménages en baisse… Dans une situation pareille, baisser son prix de vente ne suffit pas : il faut considérer l’idée du report de la transaction.

Dans ce cas, la location se présente comme une option temporaire, certes, mais qui revêt de sacrés avantages :

  • Les revenus locatifs vous permettent de rembourser les mensualités du crédit avec lequel vous avez acheté une nouvelle résidence ;
  • Votre logement actuel devient, de fait, du patrimoine immobilier ;
  • Votre bien gagnera vraisemblablement en valeur pendant la durée du bail locatif ;
  • Vous pouvez toujours louer le logement meublé, ce qui ramènera la durée du bail à 1 an et vous permettra de vendre plus rapidement quand le moment sera venu.

Bien sûr, les choses ne sont pas si simples. Sinon, entre vendre ou mettre en location à Angers, la bonne solution serait toujours la même. En particulier, vous devez prendre deux inconvénients en compte :

  1. Dès lors que vous devenez bailleur de votre propriété, celle-ci n’est plus considérée comme votre résidence principale. Vous n’êtes plus exonéré de la taxe sur la plus-value à la revente.
  2. La gestion locative n’est pas une mince affaire. Alors qu’une vente vous débarrasse du logement, une mise en location vous confère des responsabilités nouvelles.

Il est donc important de prendre ces points en considération avant de choisir que faire : vendre ou mettre en location à Angers.

Les bénéfices de la gestion locative

En optant pour la gestion locative professionnelle, vous gommez d’emblée le second inconvénient. Concrètement, une agence immobilière prend en charge toutes les démarches et formalités relatives à la bonne gestion de votre logement en location. Ainsi, vous n’avez plus aucune question à vous poser, et pouvez dormir sur vos deux oreilles.

Plus d’informations , concernant cette problématique, contactez nous