Vous avez décidé de mettre en location un bien immobilier ? Félicitations ! Tout se passe pour le mieux, jusqu’au jour où le syndic vous prévient que votre locataire cause des troubles du voisinage ! Que devez-vous faire ? Il revient toujours au propriétaire de prendre la responsabilité d’assurer le bien-être de la vie quotidienne des voisins. Vous faîtes face à un locataire bruyant à Angers ? Voici ce qu’il faut faire !

Troubles de voisinage : il est temps d’agir !

Le comportement du locataire est totalement lié à la responsabilité du propriétaire bailleur, d’autant plus si celui-ci entraine d’importants troubles de voisinage.

Après avoir pris connaissance des nuisances, votre rôle est de prendre les choses en main. Vous devez mettre un terme à ce problème dans les délais les plus courts. Sachez toutefois que vous ne pouvez être tenu responsable du bruit si vous avez réalisé des démarches pour régler les nuisances de ce locataire bruyant. Si celles-ci continuent même après votre intervention, vous ne serez pas contraint de verser des dommages et intérêts.

Locataire bruyant à : comment faire pour y remédier ?

Plusieurs cas de figure peuvent se présenter. Si le locataire est installé pour une longue durée d’un an minimum, il s’agit alors d’un véritable problème. Pour une location saisonnière, l’occupation peut aller de quelques jours à quelques semaines maximum. Par conséquent, les nuisances ne dureront pas très longtemps. Vous pouvez tout de même engager la responsabilité de vos locataires ou contacter la plateforme de location par laquelle vous êtes passé pour étudier vos options.

Découvrons maintenant les différents solutions face à un locataire bruyant dans le cadre d’une location de longue durée.

La négociation à l’amiable

Généralement, un problème de locataire bruyant se règle avec l’aide d’une négociation à l’amiable. L’occupant n’a pas réalisé le bruit qu’il occasionne ou agit de façon ponctuelle comme lors d’une soirée par exemple.

N’hésitez pas à poser des questions aux plaignants pour en savoir plus. Ils vont informerons au sujet de la nature des nuisances et de leur durée. Vous pourrez ensuite discuter avec votre locataire et lui prouver les problèmes causés. Cette première démarche est bien souvent suffisante pour régler le problème et satisfaire les habitants.

Des nuisances persistantes 

Si les dérangements du locataire à Angers continuent, vous pouvez faire appel à la voie officielle. Deux options s’offrent à vous :

  • Adressez un courrier recommandé (avec AR) à votre locataire pour lui demander de faire cesser les troubles qui lui sont reprochés
  • Adressez un courrier au syndic de copropriété qui a l’obligation de s’assurer du respect du règlement intérieur par les propriétaires occupants et les locataires de l’immeuble. 

Ainsi, vous serez protégé en ayant respecté vos obligations. 

L’ultime solution : mettre un terme à la location

Si rien ne change après ces différentes étapes, il est temps de faire recours à la justice. Apportez alors au tribunal un maximum de preuves : constat d’huissier, témoignages des habitants impactés, procès-verbal éventuellement établi par les policiers venus constater les nuisances, factures prouvant les travaux réalisés pour atténuer le problème, etc.

Notez que les troubles du voisinages à Angers sont un motif valable pour résilier un bail locatif. Après le jugement, vous pourrez donc mettre un terme au contrat et exiger au locataire bruyant à Angers de quitter les lieux. Votre bail doit donc disposer d’une mention de résiliation en cas de non-respect de l’obligation qui est faite au locataire de jouir du bien sans causer de nuisances. 

Si cette clause est absente, libre à vous de donner congé à votre locataire par la voie traditionnelle. Ce congé ne pourra être fait qu’à la fin du bail locatif. Vous devrez donc attendre des mois, voire des années.


L’Adresse Anjou-Maine vous propose un service de gestion locative , pour le découvrir c’est ici :